Axonlab - Axonlab et Mercy Ships à l'heure du COVID-19
Shop
Portail client
Rechercher

Axonlab et Mercy Ships à l'heure du COVID-19

  • timer  4 Minutes à lire
  • 24. juillet 2020
  • Écrit par Axon Lab AG
  • Entreprise

L'organisation Mercy Ships, soutenue par Axonlab, a été contrainte de quitter son site d'Afrique de l'Ouest à court terme pour une destination indéterminée en raison de la pandémie mondiale de mars 2020.
En raison de la pandémie mondiale, le navire-hôpital Mercy Ships, soutenu par Axonlab, a dû quitter son site en Afrique de l'Ouest à brève échéance en mars 2020 pour une destination indéterminée.

Changement de plan à court terme en raison de COVID-19

La pandémie de Corona a également frappé de plein fouet le navire-hôpital de Mercy Ships, qui était stationné au large de Dakar, au Sénégal. Il était prévu que le navire reste à Dakar jusqu'à l'été 2020 afin que les opérations prévues puissent être réalisées sur des patients sénégalais. Cependant, en raison de la pandémie, le gouvernement sénégalais a demandé à Mercy Ships de quitter le pays en mars 2020. En l'espace de 10 jours, l'organisation devait faire en sorte que le navire Africa Mercy soit prêt à voyager. Il s'agissait de renvoyer les patients à bord ou, lorsque cela était possible, de les placer dans des cliniques privées du pays où les traitements pouvaient se poursuivre.

Voyage dans l'inconnu

Lorsque l'Africa Mercy a quitté le port de Dakar, c'était un voyage vers l'inconnu - Mercy Ships ne savait pas encore où il allait accoster après son départ. Comme le navire est normalement révisé dans un chantier naval du port de Las Palmas aux îles Canaries en été en vue de sa prochaine destination, le navire a mis le cap sur les îles Canaries pour l'instant avec 210 membres d'équipage à bord. Finalement, le navire a pu accoster dans le port de Tenerife et y être mis en quarantaine, y compris l'équipage. Fin juin 2020, 160 des 210 membres d'équipage initiaux étaient encore à bord, car un voyage de retour vers les pays d'origine de l'équipage international n'était pas encore possible en raison des restrictions de voyage.

Des interventions réussies malgré le COVID-19

Environ 400 opérations ont été planifiées pendant le séjour à Dakar dans le cadre du projet de chirurgie du visage, du cou et de la mâchoire, qu'Axonlab a soutenu. Heureusement, les opérations ont pu se dérouler à l'échelle prévue, bien que le séjour au Sénégal ait été raccourci de 10 semaines. Grâce notamment au soutien d'Axonlab, quelque 350 enfants présentant une fente labiale et palatine ou adultes atteints d'une tumeur bénigne au visage ont été traités.

Où allons-nous à partir d'ici?

Le navire-hôpital devait se rendre au Liberia en 2021 pour sa prochaine mission. Cependant, comme Mercy Ships n'a pas encore pu terminer son engagement au Sénégal comme souhaité, le navire reprendra la mer pour Dakar afin d'y poursuivre la mission après la maintenance en janvier 2021, si la situation le permet.

Publications les plus consultées