Axonlab - CRP mesure avec Microsemi CRP & Microsemi CRP LC-767
Shop
Portail client
Rechercher

CRP mesure avec Microsemi CRP & Microsemi CRP LC-767

  • timer  4.5 Minutes à lire
  • 13. août 2021
  • Écrit par Jeanette Fehlmann
  • General Practice

Le nouveau Microsemi CRP LC-767G de quatrième génération sera distribué comme les trois générations précédentes par Axonlab, distributeur historique des analyseurs Microsemi CRP depuis plus de 20 ans. Nous avons le plaisir de proposer à nos clientes et clients un analyseur parfaitement éprouvé et extrêmement fiable, toujours très bien noté dans les rapports de contrôle de qualité interlaboratoires.

Les résultats des mesures réalisées avec la Série Microsemi CRP d’Horiba sont constants à un haut niveau et d’une très grande qualité, avec un coefficient de variation faible – y compris, notamment, pour le paramètre CRP.

Ces résultats stables et d’une excellente qualité sont obtenus grâce à une technologie complexe, qui justifie le coût des dosages et demande un peu plus de temps pour la mesure précise que d’autres technologies. L’avantage : la réalisation de la mesure est très simple. L’échantillon de sang peut être placé et analysé directement dans l’appareil, sans préparation, ce qui permet d’économiser du temps.

Les opérations suivantes sont nécessaires pour réaliser un dosage de la CRP de qualité qui se traduit par la validité des résultats et la valeur du coefficient de variation :

1. CRP-R1 Réactif d’hémolyse – Lyse des érythrocytes dans le sang total

2. CRP-R2 Tampon – Inhibition des antigènes, à l’exception de la CRP

3. CRP-R3 Réactif au latex – Agglutination de la CRP autour des billes de latex

4. Mesure de l’absorbance – Dosage par spectrophotométrie

Lors de l’hémolyse d’échantillons de sang total avec le réactif d’hémolyse (R-1) et de la réaction avec le réactif au latex recouvert d’anticorps anti-CRP humaine (R-3) en présence du réactif de stabilisation (R-2), la réaction antigène-anticorps entre les anticorps et la CRP dans l’échantillon provoque l’agglutination des particules de latex.

La modification de la turbidité résultant de l’agglutination est mesurée aux infrarouges et la concentration de CRP dans l’échantillon hémolysé est calculée sur la base de la courbe d’étalonnage polynomiale créée au préalable à partir d’un sérum standard. De plus, cette concentration est convertie en taux de CRP dans le plasma sanguin de l’échantillon testé sur la base de la valeur de l’hématocrite mesurée en même temps et elle est affichée.

Pourquoi un coefficient de variation (CV) faible est-il aussi important ?

Pour évaluer la précision d’une mesure, le coefficient de variation (CV), exprimé en pourcentage, est souvent utilisé comme critère de fiabilité dans un grand nombre d’examens cliniques. Par exemple dans les tests de diagnostic, les analyses biochimiques, etc.

Qu’est ce que le CV ? Et que signifie « fiabilité » ?

Coefficient de variation (CV)

  • Le CV est une mesure de la variabilité relative d’un test
  • Il est défini comme le rapport entre l’écart type (SD) et la valeur moyenne de la mesure

Fiabilité

  • Mesure méthodique d’une variable par un test ou un instrument
  • Reproductibilité ou stabilité d’une mesure

 

À savoir

En réalité, chaque test clinique ou chaque instrument représentent une certaine variabilité du test et ils sont rarement très fiables (Shechtman, 2013). La fiabilité / reproductibilité des résultats sont indispensables à un diagnostic sûr et à un traitement efficace. Une valeur de CV faible (variabilité faible et reproductibilité élevée) est donc indispensable.

Un CV faible présente l’avantage de permettre un diagnostic plus précis et plus rapide, afin de prendre sur cette base une décision thérapeutique optimale, qui offre les avantages suivants :

  • antibiothérapie ciblée, pas de traitements aux antibiotiques inutiles avec les inconvénients des résistances qui en résultent
  • récupération plus rapide du patient
  • rentabilité