Axonlab - Solution TA favorite
Shop
Portail client
Rechercher

Solution TA favorite

  • timer  8 Minutes à lire
  • 09 octobre 2020
  • Écrit par Michèle Heidemeyer
  • Life Science


Avez-vous une solution favorite ? Autrement dit, est-ce qu’il y a une solution tampon que vous préférez à d’autres ou que vous pouvez créer avec succès et avec une précision digne d’un horloger ?

Pour moi, c’est la solution EDTA 0.5 M à pH 8.0. C’est celle-ci qui occupe la première place de mon top 3 des formules de laboratoire. Pourtant, elle n’est pas exceptionnelle et n’a rien d’une expérimentation créative. D’autant plus qu’elle compte parmi les solutions étalon en laboratoire. Mais contrairement à ce qu’on pourrait croire, sa production est loin d'être aussi simple.

Je me souviens de ma collègue « Mme Parfaite », et sa tentative de produire l'EDTA 0.5 M à pH 8.0. Après 8 heures d’essai, la solution n'était toujours pas prête. Et qui sait combien de temps l'agitateur magnétique déjà bien fatigué aurait dû encore remuer si elle n’avait pas abandonné ?

Durant toute la procédure, l’idée de demander à un autre technicien pourquoi cette fichue substance ne voulait pas se dissoudre ne serait pas venue à l’esprit de « Mme Parfaite ». Et peut-être que l'agitateur magnétique aurait même fini par rendre l’âme si je n'avais pas demandé combien de temps elle comptait l'utiliser pour sa solution. Avec embarras, elle prétendait qu’elle était sur le point de réussir en faisant bouillir le liquide. Mais ce fichu sel refusait de se dissoudre.

Je n’aurais jamais cru devoir expliquer à « Mme Parfaite » quelque chose dont elle n'était visiblement pas au courant. Je lui ai fait comprendre que ce n’était pas vraiment grâce à la chaleur que l'EDTA pouvait effectuer sa transition en solution, mais plutôt grâce à l’ajout d’une bonne base (NaOH).

L'EDTA est une substance dont l’utilisation ne tolère aucune approximation. C’est seulement avec de la patience et avec la bonne quantité de NaOH qu’il est possible d’effectuer sa conversion en solution. Voici le processus en résumé :

0.5M EDTA pH 8.0

  • Peser 186.1 g d'EDTA (x2H2O)
  • Ajouter 800 ml de H2O milli Q
  • Ajouter environ 18 à 20 g de pastilles de NaOH pour ajuster le pH
  • Ajuster la solution à 1 l

 

Dans mon top 3 des solutions favorites en laboratoire, le PFA 4% se trouve à la seconde place. Comme l'EDTA, le PFA est aussi très sensible aux changements de pH, mais la réaction de PFA est encore plus lente. Alors que la préparation de l’EDTA peut être assez rapide, celle du PFA demande beaucoup plus de patience et d’attention. J’ai une anecdote en lien avec le PFA sur « Monsieur Pressé ». Un matin, nous étions censés commencer une grosse expérience prévue depuis des mois. Malheureusement, « Monsieur Pressé » avait quitté le laboratoire la veille au soir en oubliant dans la hâte de préparer le PFA pour le lendemain. Et là, il se trouvait devant l’agitateur magnétique à essayer d'accélérer le processus. Ce qui devait arriver arriva : « Monsieur Pressé » avait eu l’idée de faire bouillir la solution directement ! Pendant que le PFA mijotait et crépitait, je profitais de cet instant pour proposer à « Monsieur Pressé » d’utiliser ma solution de PFA fraîchement préparée la veille. Je pouvais attirer son attention sur le fait que le PFA ne devait jamais être chauffé au-dessus de 70°C. Voici ce que je lui fournissais comme explications :

« Si vous chauffez l'ensemble, le paraformaldéhyde se décompose et produit du formaldéhyde sous forme de gaz. Le formaldéhyde se dissout dans la solution de PBS. Sous cette forme, il s'agit de la solution de formol. Quand le liquide est chauffé au-dessus de 70°C, le formaldéhyde produit dans la solution de formol est repoussé. C'est pourquoi la solution n’a pas une concentration correcte si elle est trop chauffée ou si elle bout. Les changements sont visibles si vous utilisez une plus petite concentration, surtout en regardant avec un microscope. »

Le message était bien passé. Depuis cet incident, « Monsieur Pressé » prépare les solutions avec plus de patience et les chauffe bien plus lentement.



Solution de PFA à 4% pour la fixation tissulaire

  • Chauffer 800 ml de PBS 1X à 60°C
  • Ajouter 40 g de PFA (sous chapelle)
  • Augmenter doucement le pH en ajoutant 1 M NaOH en goutte à goutte à la pipette jusqu'à ce que la solution devienne claire
  • Laisser la solution refroidir
  • Ajuster le volume de la solution jusqu'à 1 l avec le PBS 1X
  • Filtrer la solution
  • Vérifier la valeur du pH (le pH cible est de 6.9) et ajuster avec une petite quantité de HCl si nécessaire

 

À la dernière place de mon top 3 se trouve la solution saline tamponnée au phosphate concentré 10X ou plus simplement PBS. En principe, cette solution est très simple à fabriquer. Plus vous pesez précisément, plus la concentration de la solution sera précise. Et si vous perfectionnez votre pesée, il n'y aura pas besoin d'ajuster le pH de la solution.

Les problèmes de production sont rares avec cette solution. Mais j'ai quand même une anecdote drôle du laboratoire à partager avec vous. Il y a quelques années, « le jeunot », un apprenti, avait essayé de produire du PBS 10X plusieurs fois, en ratant à chaque fois à cause du pH. Pour une raison qui lui échappait, il finissait toujours avec un pH de 3.5 ! Pour une solution physiologique, la valeur optimale se situait plutôt à 7.4. Avec 3.5, « le jeunot » était trop loin de la valeur escomptée. J'avais donc décidé de l’observer et de suivre attentivement sa préparation. Il était minutieux et pesait chaque substance avec une précision absolue. À tel point qu’il était difficile pour moi de savoir où se trouvait l’erreur. Mais je finissais par voir là où « le jeunot » échouait : la pesée était correcte mais il utilisait les mauvais composants ! À la place du NaH2PO4, il utilisait du Na2HPO4. Une confusion qui expliquait ses échecs. De ce fait, nous mentionnons non seulement les réactifs dans les procédures mais aussi leur masse molaire. Na2HPO4 x 2H2O à 177,99 g/mol a clairement une masse molaire différente de NaH2PO4 x 2 H2O à 156,01 g/mol.

PBS 10X

  • 2 g de KCl
  • 2 g de KH2PO4
  • 80 g de NaCl
  • 14 g de Na2HPO4 x 2H2O
  • Ajouter 800 ml de MQH2O
  • Vérifier la valeur du pH (valeur cible de 7.4)
  • Ajuster la solution à 1 l

Publications les plus consultées